Cyril Gautier - Site officiel

Tour de France : grande déception

  • Tour de France : grande déception #1

Comme tout l'ensemble de l'équipe, nous sommes abattus, déçus, par l'annonce de la non invitation pour le Tour de France. Mais c'est surtout sur la forme et la manière que la déception est grande ! Réactions :

Patrice Etienne s’est montré « très déçu » lors de l’annonce de la non-sélection de son équipe Vital Concept-B & B Hôtels pour le Tour de France. Il regrette surtout « un manque de transparence » pour en arriver là. Si je retiens les propos du jour (Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, a déclaré avoir choisi Arkéa en raison des performances passées de Warren Barguil sur le Tour de France), on aurait pu avoir une équipe encore plus performante, ça n’aurait pas changé grand-chose puisqu’ils voulaient Barguil.
Revenons à Paris-Nice : on est au départ sans notre leader Pierre Rolland, Tout le monde a les yeux focalisés sur Barguil. OK, Barguil tombe, il se fait mal et je suis navré pour lui. Et quand on regarde le comportement de notre équipe sur Paris-Nice, OK on ne décroche pas de victoire, mais on n’est pas très loin à deux reprises puisque Bryan (Coquard) fait deux fois 5e et meilleur Français. Cyril Gautier fait un top 20 au général. Quand on regarde Arkéa à la sortie de Paris-Nice, je ne sais pas ce que l’on peut en retirer !!
A partir du moment où Christian Prudhomme annonce clairement qu’il prendrait sa décision sur des choix sportifs, et si en effet il faisait le constat sur ce début de saison que ce n’était pas suffisamment clair, il fallait attendre un petit peu pour que ce soit un peu plus clair."

Quant à Jérome Pineau, il s'interroge également sur les motivations d’ASO à l’heure du choix ultime : « Je suis déçu, effondré, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise. C’est une décision, juste ou pas juste, elle est celle-là. On ne peut que l’accepter. Qu’elle soit logique, je ne pense pas, qu’elle soit sportivement explicable, je ne pense pas non plus. C’est comme ça, on se doit de l’accepter…
(A propos de la concurrence) Pour moi, il y a un cyclisme français qui se porte bien, des belles structures françaises et on laisse la place à une équipe belge (Wanty) alors que sur le papier, elle n’offre pas plus de garantie que nos équipes. Sportivement, socialement et administrativement, nos projets sont plus ficelés.
Mais c’est comme ça, il faut l’accepter.
Mais si vous me demandez si sportivement, on était mieux que les équipes invitées, regardez vous-même. Au classement UCI, on est devant Arkéa, en nombre de victoires on est devant Arkéa. Et on a fait un Paris-Nice pas beaucoup mieux mais pas moins bien que les autres équipes.
C’est pas un choix sportif que sur le début de saison, ça c’est sûr. »


Les dernières nouvelles