Cyril Gautier - Site officiel

Bergen. Championnat du Monde

  • Bergen. Championnat du Monde #1
  • Bergen. Championnat du Monde #2
  • Bergen. Championnat du Monde #3
  • Bergen. Championnat du Monde #4
  • Bergen. Championnat du Monde #5
  • Bergen. Championnat du Monde #6
  • Bergen. Championnat du Monde #7

Bergen. 267,5 Km (57 en ligne + 11 tours de 19,1 km)

Une échappée de dix coureurs peu dangereux pour le titre, anime le début de la journée, l'écart atteint les 10' sur la partie en ligne. Le regroupement général s’opère finalement à 4 tours de l'arrivée, et c’est alors une autre course qui commence.
C'est T.Wellens qui lance les hostilités dans la côte de Salmon Hill, il est suivi par L.Boom, A.De Marchi, O.C Eiking, J.Pantano, J.Haig, M.Haller et D.De La Cruz, ce groupe de 8 parvient à prendre 40'' d'avance.

La France et la Pologne, piégées, décident d’unir leurs forces, les coéquipiers de Julian Alaphilippe se livrent entièrement pour leur leader.
À deux tours du but, soit 38 kilomètres de l’arrivée, un peloton encore très conséquent passe avec 30'' de retard mais la course grimpe en nervosité et les grandes nations se replacent. Wellens, Eiking, Haig et De La Cruz résistent encore, mais le regroupement s'opère à 25 bornes du but.

Les coureurs entament alors le dernier tour, et c’est l’équipe de France qui entre en action. Dans la légère montée précédant Salmon Hill, Cyril imprime un gros tempo et lance sur orbite Tony Gallopin, qui entame Salmon Hill en tête, derrière c'est le danois M.Valgren qui fait l'effort, suivi par G.Moscon, P.Gilbert, G.Van Avermaet, M.Trentin, Julian Alaphilippe et N.Terpstra.
Ce dernier place un contre, J. Alaphilippe prend sa roue et attaque aussitôt, il fait la différence et s'en va seul, puis est rejoint après le somment par G.Moscon, les deux hommes collaborent, on entre dans les 10 derniers kilomètres.

Derrière un groupe d'une trentaine pointe à 10'', Moscon semble juste, à moins de cinq bornes le la ligne, à la suite d’une grosse relance sur le secteur pavé Julian Alaphilippe s'isole en tête, il livre ses dernières forces dans la bataille, mais cela ne s’avère pas suffisant, il est repris à 2 km.
Le titre se joue au sprint, P.Sagan l'mporte, pour la troisième année consécutive, devant A.Kristoff et M.Matthews.

Cyril termine 86ème à 3'13.
Cyril résume la journée : " la course était dure, avec la distance, le circuit n’était pas si facile que cela. Le dernier tour ça roulait très fort, j'ai accéléré avant l'attaque de Tony, mais après je me suis mis de côté ! On a fait au mieux, en plaçant Julian dans le final. On fait une belle course d'équipe, mais il n’y a pas le résultat escompté. Julian attaque dans le final, il a tout donné, mais cela n'a pas suffi. Pas de regrets mais déçu quand même."


©Sirotti pour Sportbreizh / FFC

↺ Lien : www.tissottiming.com/File/00030E0105010401FFFFFFFFFFFFFF05


Les dernières nouvelles