Cyril Gautier - Site officiel

Liège-Bastogne-Liège

  • Liège-Bastogne-Liège #1
  • Liège-Bastogne-Liège #2
  • Liège-Bastogne-Liège #3
  • Liège-Bastogne-Liège #4

Liège/Ans. 253 Km

Le peloton de 200 coureurs, on peut dire 200 courageux, car ils vont devoir affronter la pluie, le froid, la neige, la grêle et pour finir les pavés… des conditions dantesques !! Une température de 3° au départ, qui ne dépassera pas les 5°, chapeau messieurs !!

Les attaquants se montrent rapidement, et c'est au km.11 que se forme un groupe avec P.Brutt (Tinkoff), P.Tiralongo (Astana), N.Edet (Cofidis), T. De Gendt (Lotto), C.Benedetti (Bora), A.De Marchi (BMC), J.Roy (FDJ) et V.S.Laengen (IAM).. Les chutes de neige qui sévissent contraignent les organisateurs à modifier le parcours entre le km 45 et le km 75, le réduisant de 5 km. Le peloton laisse filer les échappés qui possèdent 9’ d’avance au km.98. Puis les équipes Etixx et Movistar prennent les choses en main, et l’écart diminue pour descendre à 2’15’’ au sommet du col du Rosier.

A l’avant c’est N.Edet qui passe à l'offensive, accompagné de De Marchi, le duo bascule en tête de la côte de la Redoute au km.211, mais leur aventure prend fin rapidement. Dans la côte de la Roche-aux-Faucons, Etixx place son armada en tête de peloton, et cette grosse accélération va être fatale à de nombreux coureurs, Cyril décroche à ce moment, il reste moins de 20 kms à parcourir.
Le peloton est réduit à une cinquantaine d’unités, les attaques se succèdent, la bonne est celle de M.Albasini (Orica) qui emmène avec lui R.Costa (Lampre),S.Sanchez (BMC) et W.Poels (Sky), le quatuor passe sous la flamme rouge avec un avantage de 10’’, la victoire va se jouer entre eux. Et c’est W.Poels, qui lance le sprint après le virage, dans les 200 derniers mètres, il résiste au retour d'Albasini et de Costa pour aller chercher sa première victoire dans une grande classique.

Cyril passe la ligne en 84ème position à 5’27’’.
Sa réaction : « la course a été très difficile, éprouvante pour tous, avec des conditions extrêmes qu’aucun coureur n’affectionne. Maintenant je vais couper une semaine, j’ai retrouvé des sensations et c’est le plus important, et c’est bon signe pour les prochaines échéances ! »


© F.Machabert et T.DeWaele

↺ Lien : www.letour.fr/liege-bastogne-liege/2016/fr/classements.html


Les dernières nouvelles