Cyril Gautier - Site officiel

Championnat du Monde 2014

  • Championnat du Monde 2014 #1
  • Championnat du Monde 2014 #2
  • Championnat du Monde 2014 #3
  • Championnat du Monde 2014 #4
  • Championnat du Monde 2014 #5
  • Championnat du Monde 2014 #6
  • Championnat du Monde 2014 #7
  • Championnat du Monde 2014 #8

Ponferrada (Espagne). 254.8 kms

Sur un parcours de 254,8 kms (14 tours de 18,2 kms), la journée n'a pas été de tout repos pour le peloton. En plus des quatorze boucles à parcourir, et deux bosses au programme, les coureurs ont dû faire avec une météo capricieuse.
Une échappée matinale de 4 coureurs compte jusque 12' d’avance. Derrière la chasse est assurée par l’équipe de Pologne, qui cherche à durcir la course.
C’est à 5 tours de l’arrivée que les choses commencent vraiment à bouger, la pluie s’invite également et la course prend une toute autre dimension. Les échappés sont repris, et 13 hommes ressortent dont T.Martin, F.Aru, T.Wellens, Boasson Hagen, S.Vanmarke …… mais sous l’impulsion de l’équipe de France avec R.Bardet et W.Barguil l’écart diminue et les fuyards sont repris, il reste 30 kms et tout reste à faire. Cyril passe alors à l’action en compagnie de DeMarchi, M.ValgrenAndersen et V.Kiryienka, ils vont compter jusque 54’’ d’avance, à la cloche l’écart est de 40’’, sera-t-il suffisant ?

Cyril est juste et se contente de suivre, derrière le peloton est très étiré. M.Kiawtkowski fait la jonction à 6 kms de l’arrivée. Dans la dernière difficulté le polonais attaque et s’en va seul, il bascule sur le haut avec un avantage de 10’’, sur l’accélération Cyril a décroché.
La descente est rapide et dangereuse à cause de la chaussée mouillée. Kiawtkowski est à fond, il résiste à ses poursuivants et s'impose. Il est champion du monde 2014, devant S.Gerrans et A.Valverde.
Cyril est 60ème à 2’36’’.

«Je suis tombé après trois tours avec Nibali. J’avais un point dans le dos, mais rien de méchant, ce n’est pas une excuse. Après, quand la pluie a fait son apparition, je n’étais pas à l’aise dans les descentes, j’étais crispé, je reculais, et il fallait se replacer à chaque fois. Je n’ai pas roulé dans l’échappée car j’étais juste, et puis si c’était pour emmener les autres et ‘’péter’’, ça aurait été au détriment de Nacer. Je suis content de ma course, j’ai tenté. J’ai vu l’ostéo ce soir à l’hôtel, rien de grave, juste quelques vertèbres de déplacer. Demain direction l'Italie pour Milan Turin.»

↺ Lien : www.mundialciclismoponferrada.com/descargas/categoria18/categoria21/7652761.pdf


Les dernières nouvelles