Cyril Gautier - Site officiel

Revivez le final du Grand Prix de Plouay

Cyril Gautier se rapproche
Quatrième du GP Ouest-France de Plouay, Cyril Gautier a lancé la dernière bataille qui a permis au groupe de tête de se détacher. Au final, il est 4ème : l'expérience parle et le coureur costarmoricain progresse encore...

Cyril, vous ne passez pas loin de la victoire !
« J’ai tout donné, j’ai voulu la faire à la Thomas (Voeckler), quand il avait gagné. J’avais l’image de son attaque qui était hyper bien faite, j’en avais parlé aux gars. Je suis bien sorti et j’ai pris un peu d’avance. Après, il n’y a pas eu de flottement. Au sprint, je me suis fait un peu enfermé en voulant attendre Sachant que j’avais fait pas mal d’efforts avant, je n’ai pas pu assurer la victoire. J’aurai voulu gagner mais ce n’est pas encore, je m’en rapproche. »

Quel est votre regard sur le circuit ?
« Un retour au petit circuit serait mieux car il y aurait plus de suspens et de dégâts. »

Vous avez couru à la perfection sans vous dévoiler ?
« J’ai fait le Tour du Limousin et le Tour de Poitou Charentes, la forme est là. La récupération est bonne. Dans les derniers tours, j'aurais pu me lâcher, je sentais que j’avais les bonnes jambes. Il y a Alexandre Pichot qui m’a bien placé ainsi je n’ai pas eu d’efforts à faire. Après, Yukiya Arashiro m’a emmené au pied de la dernière bosse, j’ai attendu un peu et puis la suite, vous la connaissez. »

Vous avez été moins à l’attaque ?
« J’ai fait une course d’attente, je vieillis (sourire), j’aurais 27 ans le 26 septembre prochain. Avec l’expérience, je deviens patient et on m’a fait comprendre qu’il fallait rester en dedans. Mais j’aime être à l’attaque, c’est dans ma nature. »

Quelle est la suite de votre programme ?
« Je vais au Canada disputer les grands prix de Québec et Montréal. Avant les championnats du Monde en Espagne si je suis sélectionné. »


Les dernières nouvelles