Cyril Gautier - Site officiel

Championnat du Monde à Florence. 272 kms

  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #1
  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #2
  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #3
  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #4
  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #5
  • Championnat du Monde à Florence. 272 kms #6

Cette édition 2013 du Mondial se déroulait sur un parcours très sélectif, les coureurs devaient grimper à dix reprises la montée de Fiesole (4,4 km à 5,2% de moyenne) et la Via Salviati (600 m à 10%, avec un passage à 16%), après avoir parcouru 110 kms en ligne.
Le départ est donné à 10 heures, sous un vrai déluge, et rapidement une échappée de 5 coureurs se détache.
A l’arrivée sur le circuit, ils comptent presque huit minutes d'avance. Sous un temps excécrable, la sélection italienne prend les commandes, et accélère l'allure ! Sur des routes détrempées, ce travail fait complètement exploser le peloton.
Peu après le début du 4e tour, un groupe de cinquante se reforme derrière les échappés. Côté Français, on retrouve Pinot, Bardet et Cyril, ils passent la ligne à 1'40" des échappés. Et l’on voit Cyril et Romain Bardet, toujours bien placés dans les 20 premiers de ce peloton.
A l'entame des quatre derniers tours, Cyril passe aussi à l'attaque, faisant l’ascension du Fiseole tout seul, dans la descente il est rejoint par Visconti.
Il reste 3 tours (soit 48 kms), Barta et Huzarski comptent 17" sur Preidler et Kelderman, et 29" sur Visconti et Cyril.
A l'avant, Huzarski s'en va en solitaire, les poursuivants se regroupent juste derrière, mais Visconti lâche ses compagnons de poursuite et s'en va chercher Huzarski. Quelques kilomètres plus loin Cyril, Preidler et Kelderman sont repris par le peloton.
A l’entame du dernier tour le peloton compte une trentaine d’hommes, dont 2 français R.Bardet et A.Vichot. Cyril, victime d'une fringale, a été distancé et se retrouve derrière en compagnie de T.Voeckler.
Dans les 10 derniers kilomètres, un quatuor se détache avec Nibali, Costa, Rodriguez, Valverde, et c’est Rui Costa, le plus rusé, qui l’emporte au finish devant Rodriguez. Le premier français est A.Vichot 18ème à 1’05.
Cyril mettait un point d’honneur à finir ce mondial, l’un des plus durs de ces dernières années, il termine 59ème.
Sa réaction à l'arrivée «J’avais vraiment de bonnes jambes, mais j’ai fait une fringale. Cela m’a pris d’un coup. Arrêté complet ! Je ne pouvais plus. J’avais deux minutes d’avance, et j’ai perdu toute mon avance entre la première et la deuxième bosse. Quand je suis revenu sur les deux de devant, et que Visconti nous a rejoints, je me suis dit : ce n’est pas mal, ça peut être bien pour la suite d’avoir un coup d’avance. Malheureusement pour moi, avec cette fringale, c’était fini. A deux tours de l’arrivée, j’ai ramené Romain (Bardet) quand il est tombé. J’ai tenu à finir, car c’est un championnat du monde, et je n’aime pas bâcher. On n’a pas fait une course ridicule. Après, c’est un championnat du monde, avec des conditions qui ne nous avantageaient pas du tout. Je vais essayer de bien récupérer, avant Milan-Turin mercredi, et le Tour de Lombardie dimanche. »
Et comme écrit dans les médias : « les Bleus auront été loin d’être ridicules, avec notamment un beau comportement de Cyril Gautier et Romain Bardet. Pour eux, il y aura bien d’autres occasions ».

↺ Lien : cycling.sportresult.com/results/cr/2013/WM/12RES00.pdf


Les dernières nouvelles